Philadelphie

Venez suivre les enquêtes de police de la ville de Philadelphie, ces flics, ces procureurs et les citoyens de la ville, ont tous des histoires à partager
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 le chauffeur de taxi et la gamine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Darius Turner

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 07/11/2016

MessageSujet: le chauffeur de taxi et la gamine   Mar 7 Fév - 18:28

La ville, la route, le même tableau. Il y a bien des choses qui changent, les gens, les voitures et les conduites. Je n'ai pas encore fini mon service, encore un client à déposer chez lui avant l'appelle d'un autre si je suis disponible. A moins qu'on ne me fasse signe, ce qui est aussi un cas fréquent.
Je prends mon client dans un quartier peu recommandable je dois dire, peuplé de prostitué et de trafiquant quand la nuit tombe, mais pas pour cela qu'il est sans risque la journée pour quelqu'un de faible. Ce que je pourrais faire paraître en apparence. Bref, j'espère une chose, ne pas retombé sur les flics, je m'en suis sorti bien, même si j'ai cru déceler dans ce flic une intrigue à mon sujet.

Mon client monte dans la voiture et m'indique le quartier où je dois me rendre. Je ne prends pas la peine de discuter, d'un parce que ça ne m'intéresse pas plus que ça la vie de gens que je ne reverrais surement jamais. Et de deux, le trajet est bien trop court pour entamer une belle discussion. Je ne prends pas la direction la plus courte, mais pas la plus longue non plus, celle qui permet d'allonger un peu la caisse sans coûter trop cher aux clients. L'habit ne fait pas le moine, je loge tout le monde à la même enseigne.

Le quartier en vue, je suis les dernières indications avant de stopper ma course pour le déposer non loin d'une école si j'en crois les panneaux et les bus un peu plus loin. Il paie. Je peux repartir. Je reprends ma route quand une petite chevelure déboule devant mon véhicule. Je pile comme un forcené sur la pédale de frein. Je ne suis pas content et sors du véhicule pour voir de quoi il retourne. Une gamine ? Je croise des parents, les seuls qui ont assisté au freinage d'urgence.

- Elle est à vous cette gamine ?
"-Non. Et l'école vient de fermer"

D'accord, c'est quoi ce délire. Quel parent indigne laisse leur gamine à l'école, ou pire pourquoi à t'elle réussit à s'échapper de là. Je fronce les sourcils et m'approche de la gamine, les gens déjà disparus, pensant [aide ton prochain dit-on ? mon cul pour eux en tout cas].

- Comment tu t'appelles ? Ils sont où tes parents ?

La môme ne répond pas et se mets à pleurer. Merde…. Je ne comprends rien à ce qu'elle dit. Je grimace, puis relève la tête pour chercher un peu d'aide, mais personne. Je vais porter plainte contre l'établissement et les parents, ça promet.
- Pleures pas, c'est les fillettes qui pleurent.

Elle me regarde comme si j'étais débile, parce que c'est une fille. Évidemment.

- Tu veux que je te ramène chez toi ? T'as des affaires ? Tu veux bien monter dans le taxi ?

J'ouvre la portière en même et elle se hisse dedans, sans trop broncher. Faut croire que j'ai une bonne tête ou alors elle est insouciante cette gamine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nick Rayes
Admin
avatar

Messages : 212
Date d'inscription : 23/10/2016
Age : 28
Localisation : derrière un criminel

MessageSujet: Re: le chauffeur de taxi et la gamine   Mar 7 Fév - 20:44

Un jour de congés, enfin. Enfin il y en avait un ! Nick l'avait attendue ce jour. Il savait que Luca était chez sa grand mère, et quand à Shane, Hayden l'avait récupérer pour l'emmener voir un match de baseball amateur avec Emilio. Il lui restait juste sa petite princesse à venir chercher. Il avait enfiler un jean simple, une chemise à carreau rouge par dessus un t-shirt gris et une veste en jean. Il s'était arranger pour venir tôt. En ce moment, c'était pas la grande forme au commissariat, beaucoup de flics se retrouvaient impliquer dans tout un tas d'affaires de corruption et de délits. Heureusement, Nick n'en faisait pas partie. Mais cela ne l'empêchait pas de se prendre tout un tas de remarque. Kaïlane lui en avait parler. Car à l'école, même maternelle, elle aussi elle se prenait des piques lancer par des enfants, mais avec son caractère à la Rayes, autant dire qu'elle ne se laissait pas faire. Elle répliquait et cela faisait le troisième jours qu'elle prenait des coups. Nick avait décider de lui faire la surprise et peut être aussi de parler avec la maitresse. Après tout, peut être qu'elle pourrait lui dire pourquoi sa fille refuse de revenir à l'école ? L'enfant sortie enfin et Nick eut un grand sourire en la voyant. Il la prit dans ses bras et serra fortement. Elle lui dit :

"Tu es venue quand même papa ? Je suis trop contente."

"Bah oui ma chérie, je te l'ai promis. Est-ce que ça te dis, on va se manger une glace et on file au parc en suite ? J'ai prit les gants de baseball."

"Oohh tu peux m'apprendre le coup secret comme ça je pourrais battre les grands ?"


"Bien sur chica."

Un père le regarda d'un air méprisant et lui lança une phrase l'accusant de quelque chose de faux; Nick le regarda et lui demanda des explications. L'homme se mit à brailler que Nick voulait également le frapper comme tout les flics de Philadelphie, qu'ils étaient tous des pourrit. Nick garda son calme pour sa petite fille et il fit :

"Calmez vous, je ne vous ai rien dit de déplacer, je vous ai juste demander de bien vouloir vous expliquer, car je ne comprend pas vos accusations."

L'homme se mit à rire et prit un air désinvolte, il se mit à appuyer son doigts sur la poitrine de Nick tout en l'insultant et le policier se sentit bouillir. Kaïlane poussa l'homme et fit :

"Tu es pas gentil, laisse mon papa. Papa c'est un héro et toi tu es un zéro."


L'homme s'énerva et commença à crier sur Kaï, grosse erreur. Nick l'agrippa et fit en le soulevant très légèrement :

"Parle le lui encore une fois comme ça, et tu perdras toutes tes dents, et là si tu veux, tu pourras dire que je suis un ripoux ou tout ce que tu veux."

D'autres parents commençaient à échauffer la voix, certains pour défendre Nick, d'autres pour l'enfoncer. Puis un coup de poing sortie de nul part vint s'écraser contre l'arcade de Nick qui, secouer et désorienter, se retrouva au sol. Prit dans le mouvement de panique, il cria à Kaïlane de courir.

La petite fille se mit donc à courir. Sa salopette bleu clair trainait un peu au sol et elle tomba. Elle s'égratigna le genou sur le sol. Mais prit par la peur elle reprit sa course folle, jusqu'à entendre le bruit d'un freinage de pneus. Elle se mit en boule, laissant la capuche de sa veste rouge venir se placer sur sa tête. En se redressant entendant l'homme demander à qui était cette "gamin", elle retira la capuche et regarda l'homme, elle était terrorisé. Son père, lui avait toujours dit qu'elle pouvait avoir confiance dans les gens qui portait des badges...mais il n'avait pas préciser lesquelles et ou. Elle avait vu le badge du taxi, sa plaque d’authentification. Quand l'homme lui demanda où était ses parents, Kaïlane regarda derrière elle, terrifier à l'idée de ce que la bagarre avait bien put donner. Elle ne dit rien, elle était paniquer. Elle finit par parler très vite et en espagnol. Elle répétait en boucle sa phrase. Elle disait avoir peur pour son père, que les autres hommes avaient été méchants et qu'ils disaient des mensonges. Elle pleurait. L'homme lui dit que c'était les fillettes qui pleuraient. Elle redressa son regard noir et perçant. Le même que Nick. Le père et la fille ont le même regard, les mêmes attitudes, ils sont identique. La fillette lui dit alors :

"Je suis une fille. Et d'abord même les garçons ils pleurent. Papa il pleure des fois, et Luca aussi, et même Shane, et c'est pas des fillettes."

Ok, le ton était donner, Darius allait se heurter à Mini Nick, enfin pour le moment il ne le savait pas encore. Il lui proposa de rentrer dans le taxi, elle se dit qu'elle serait bien plus en sécurité à l'intérieur que dehors. Elle hocha la tête et fit :

"Oui...papa va venir...je le sais."


Elle plaqua ses mains contre la vitre du taxi attendant impatiemment que son père ne refasse surface. Il avait son sac à dos, avec son doudou. Mais elle avait sa médaille. La même que celle du policier. Etant nerveuse la petite fille de 4 ans prit sa médaille entre ses mains et sentit les larmes montés. Elle avait peur. Elle regarda l'homme et lui dit :

"Ils vont faire du mal à mon papa...je veux voir mon papa...papa..."

Et les larmes se remirent à couler sur ses petites joues typé latina, cette fillette aux long cheveux noir ondulé avait tout d'une cubaine, le visage, le tint et le charme. Elle tenait bien de sa mère et de son père.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pdphiladephie.forumactif.com
Darius Turner

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 07/11/2016

MessageSujet: Re: le chauffeur de taxi et la gamine   Mer 8 Fév - 18:57

La petite finie par parler, malgré des regards aussi perçants qu'une latine, ce qu'elle semble être. Mon sourire est parvenu à mon visage quand elle cite que même son père pleure. Je me dis là, que ça doit être une mauviette ou un mec de faible contenance. Dans ma section, on nous apprenait que pleurer était pour les faible, je retiens ça de mon paternel aussi. Bref, après tout ça peut être un autre type d'homme.

Son attitude m'inquiète. Elle se colle à la vitre comme si elle attendait quelque chose. Elle tient quelque chose fermement dans sa main. Puis d'un coup se met à pleurer, trouvant enfin une phrase correcte à me dire, une phrase claire qui me percute aux oreilles. Son père semble en danger. Et cette gamine à besoin d'aide. Je soupire, pensant bien que je ne peux pas la laisser comme ceci.

- Tu restes dans la voiture, tu en es capable sans avoir peur ? je vais aller aider ton père, tu sais comment il s'appelle ?

Elle hoche la tête. J'espère vivement qu'elle restera bien dans l'habitacle sinon on est bon pour rechercher en plus une gamine en fuite. Je pense bien tout de même qu'elle le fera si je lui ramène ton père en vie et en entier.

-"oui, je bouge pas. J' sais pas… euh… Nick. Il s'appelle Nick."
- Alors je vais aller le chercher, et je ferme la voiture, compris. Tu ne cries pas, et tu ne salies pas ma voiture, t'es sage et t'auras une sucette si tu promets d'être sage.
-"oui"
- ça s'est passé où ?
-" à mon école"

Sa préoccupation va vers son père, mais j'ai eu le privilège de retenir son attention. Je sors du taxi, en gardant les clés avec moi et en retenant l'information. Je ferme la voiture à clé. Je me dirige vers l'école, vers le bâtiment puis j'entre rapidement, au pas de course constatant qu'une bagarre avait éclaté. Surement les derniers parents qu'ils restent dans l'établissement, mais ça dégénère pas mal. Un homme se prend des coups, même s'il sait se battre. Je ne cherche pas trop longtemps, je fonce dans le tas. Foncer, étant un bien grand mot, je m'avance rapidement et saisie le premier mec virulent à l'égard de l'autre par l'épaule. J'évite un coup de justesse, car lui pris dans son élan ne s'occupe plus tellement vers qui il tape, il semble taper et se défouler point.

Je pare le prochain coup, comme un pro, il va s'en dire que mon côté militaire ressors. Pesant mes gestes, je parviens à venir à calmer l'homme de mouvements maîtrisé et surtout pas trop violent et pourtant ce n'est pas l'envie qui manque. Un autre homme s'était interposé mais celui-là s'en prends toujours au père de la petite fille, dont je n'ai pas encore bien perçu l'homme en question, mais quelque chose me semble familier chez lui. Parlant d'une voix dure et ordonnatrice.

- Calmez-vous messieurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nick Rayes
Admin
avatar

Messages : 212
Date d'inscription : 23/10/2016
Age : 28
Localisation : derrière un criminel

MessageSujet: Re: le chauffeur de taxi et la gamine   Jeu 9 Fév - 21:43

Kaïlane avait donc promit à Darius de ne pas bouger du taxi. Elle se sentait en sécurité dans le sens que l'homme avait un badge. Enfin, la voiture en avait un. Mais Nick n'avait pas été assez clair sur où devait se situé le badge. Bref Darius était donc en route pour rejoindre Nick...

Le policier avait été relever par un papa qui avait tenter de prendre sa défense, mais la haine ambiante qui s'abattait sur les parents aux alentour ne faisaient qu'augmenter. On aurait dit qu'ils étaient posséder. Que Nick était le responsable de tout ce qui se passait dans la ville, tout ça pourquoi ? Parce qu'il était un flic et qu'il venait chercher sa fille dans un des quartiers les plus toucher par les minorités sociales et raciales. L'arcadde ouverte, Nick avait légèrement du mal à ouvrir l'oeil, sa vu étant donc faible, il se mit à chercher sa fille, mais la seule chose qu'il fit c'était une foule en colère. L'homme qui l'avait aider finit par s'en aller. Il devait bien protéger ses enfants, Nick ne lui en voulait pas.

"Ecoutez, j'ai rien à voir avec toutes ces affaires de flics ripoux et autres. J'ai toujours été un flic intègre et je ne comprend pas ce que vous me reprochez !"

Il regarda un des couples et leurs dit :

"Bon sang, Ethan j'ai été là quand ton fils s'est casser le bras, et Marie tu connaissais Elena, pourquoi vous faites ça, vous me connaissez !"

"Ouais, et d'ailleurs, ça n'a jamais été prouver que ta femme a sauter du pont,hein !! Peut être que ça aussi c'est la police qui l'a camoufler !"

Nick grimaça à cette claque imaginaire qu'il venait de prendre. Comment ces gens qui lui avaient lécher les bottes à la mort d'Elena, pouvaient-ils dire ça ? Heureusement que Kaïlane n'était pas là ! Nick eut envie d'hurler, de les frapper et surement même de leurs mettre une balle,mais ça aurait été rentrer dans leur jeu. Il serra les dents, sentant son caractère explosif vouloir prendre le dessus...Un coup dans le genou le fit mettre genoux à terre et là une pluie de coup s'abattit. Nick fit tout son possible pour ne pas répliquer, mais au bout d'un moment, trop c'était trop. Il se redressa, esquiva un coup, tourna sur lui même, donnant un coup de coude à un mec, un coup de boule à un autre. Repoussant une femme qui tenta de lui mettre un coup de sac à main, et Dieu seul sait comment les sacs des femmes peuvent faire mal, puis une des nanas le griffa au cou, il réussit à être extirper, mais il ne savait pas pour le moment à qui il devait son salut. L'homme lança un arrêt autoritaire, et Nick regarda tout ses gens d'un air tellement mauvais qu'ils auraient put les tuer d'un regard si cela aurait été possible. Il se décala essouffler, se méfiant du moindre geste. Puis alors que le type parlait, Nick se tourna et tenta de trouver sa fille. Mais rien :

"Kaï ? Kaïlane ?"

Fit-il au début, puis sentant sa voix partir en cacaouette, il se mit à hurler en courant vers la sortie :

"KAÏLANEEEEEEEEEEEEE !!!!"

Il avait son t-shirt de déchirer un peu au niveau du col, il avait l'arcade ouverte et les lèvres en sang également, un beau bleu commençait à se dessiner sur sa joue et d'autres prenaient places sur ses cottes et son dos. Mais c'était rien comparait à la peur qui lui rongeait le ventre. Il se stoppa ayant mal aux cottes et ne sachant pas où la chercher... Il aurait bien hurler mais il ne pouvait pas, il n'en avait plus la force. Il sentait sa main gauche trembler, et pour cause, sans s'en rendre compte il avait du donner plusieurs coups avec cette main, car toutes ses phalanges étaient couvertes de sang et elles étaient en très mauvais états. Durant un quart de secondes, il se dit qu'il ne voulait pas imaginer la tête de la personne qui avait prit les coups.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pdphiladephie.forumactif.com
Darius Turner

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 07/11/2016

MessageSujet: Re: le chauffeur de taxi et la gamine   Sam 18 Fév - 18:40

Ma venue à eu au moins le mérite de stopper les choses, ce qui ne semblait pas un mal. Je pense que la police n'aurait pas été loin de débarquer si cela avait atterrit aux oreilles du directeur de l'école.
Je tiens toujours un des hommes en main.

- C'est bon vous êtes calmé ? Pourquoi tant de débordement ?
- Parce que c'est un flic
- Et alors ? C'est un père comme un autre ici, tout comme vous.

Je relève la tête vers l'homme en question, qui d'ailleurs commence à chercher sa fille, à hurler son prénom. C'est bien le père de la fillette qui est dans ma voiture, mais aussi, je crois reconnaître l'homme. Celui qui m'a arrêté pour le meurtre de la fille qui a voyagé dans ma voiture, c'est bien le mot flic qui confirme son identification.

-Monsieur, votre fille va bien.

Mais je crains qu'il ne m'entende pas. Je donne un coup de genoux à celui que je tiens pour le mettre définitivement hors-jeux.
- Cessez de vous comporter tous comme des cons, c'est un père qui aime sa fille. Et par votre faute, elle est partie, heureusement, elle est en sécurité.

La culpabilité se lit rapidement sur les visages. La plupart s'en vont la queue entre les pattes, vu comment ils ont réagit, j'espère qu'ils s'excuseront pour avoir agit comme des imbéciles.Je me dirige vers le flic, il a le droit de savoir que sa fille va bien.

- Votre fille va bien. Vous m'entendez ? Elle... elle est dans ma voiture !

Pourvu qu'elle soit restée sagement à l'intérieur. Normalement il n'y a pas de risque qu'elle en ressorte vu que j'ai fermé de l'extérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nick Rayes
Admin
avatar

Messages : 212
Date d'inscription : 23/10/2016
Age : 28
Localisation : derrière un criminel

MessageSujet: Re: le chauffeur de taxi et la gamine   Sam 18 Fév - 21:55


Nick avait commencer à courir, sans même penser à regarder l'homme qui lui avait sauver surement la vie. Il fallait que ce Corbeau arrête ses agissements car là, ce n'était plus possible, trop de gens se retrouvait en danger. Nick venait d'en faire les frais, mais pas seulement, et ce qui le terrifiait c'était de ne pas trouver sa fille. Il commençait à paniquer. Il savait ce qui pouvait arriver à une fillette en danger. Seule et vulnérable. Il espérait qu'elle est respecter la règle. Soudain, il vit l'homme qui l'avait aider revenir à lui, le sang lui brouillait un peu la vue de son oeil abimé, mais pas de l'autre. Il reconnue l'homme. Son air mauvais se dessina. Il le questionna :

"Comment ça dans votre voiture ?"

Il l'agrippa au col de son haut et le rapprocha de lui, il lui dit à deux doigts d'exploser, imaginez juste deux secondes le scénario qu'il pouvait se faire dans sa tête, pensant que Darius était coupable d'un truc pas net.

"Si tu lui a fait du mal, croit moi que tu ne reverras plus jamais la lumière !"

Oui c'était clairement des menaces, mais il était terrifié. Comment pouvait-il savoir que Kaïlane avait été assez loin. Il relâcha l'homme sentant sa main lui faire atrocement mal. Il la secoua et la cacha derrière son dos. Il regarda l'homme et lui dit d'un regard noir :

"T'es garer où ? Je veux voir ma fille !"

Il voulait juste voir son trésor. Sa petite fille. Il suivit donc Darius. Et quand Kaïlane le vit, elle sourit, et se mit à crier de joie. Une fois la voiture, ouverte, la fillette ouvrit la porte et courut dans les bras de son père. Il la porta, oubliant sa main et fit :

"Dio Mio ! Tu n'as rien Chica ? Ils ne t'ont rien fait ?"

"Non papa, lui là, il a été gentil. Il m'a dit de monter et qu'il te retrouverait. Tu vois il a un badge à sa voiture, j'ai fait comme tu as dit."

Elle sourit, se retourna vers Darius et lui fit un grand sourire :

"Merci d'avoir trouver papa."

Puis elle observa sa blessure. Nick se sentit soudainement bête. Et même très bête. Il grimaça et reposa sa fille, il tendit sa main à Darius et fit :

"Je...je suis désolé. Merci de m'avoir aider et surtout de l'avoir mis à l'abri. Je...je vous dois une fière chandelle, si il lui était arriver quelque chose, je crois que j'aurais pas supporter."

Il était presque évident que Darius avait dut s'en rendre compte. Kaïlane regarda Darius et lui demanda :

"Dit monsieur le chauffeur, tu peux amener papa voir un docteur ?"

"Kaï ! Non."


Fit Nick. Cependant, il était clair que le policier n'avait pas trop le choix. La fillette était déjà monter dans le taxi et était en train de se battre avec la ceinture de sécurité pour s'attacher. Nick soupira et se passa une main sur l'arrière du crâne :

"Je crois que j'ai pas le choix..."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pdphiladephie.forumactif.com
Darius Turner

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 07/11/2016

MessageSujet: Re: le chauffeur de taxi et la gamine   Lun 20 Fév - 20:40

Un moment où qquand il me prend par les vêtements, je me dis qu'il va me cogner dessus. J'essaie de rester tranquille pour ne pas le chauffer plus qu'il n'est. Il est tendu et c'est de pire en pire jusqu'à m'accuser de faire du mal à sa fille. Je peux comprendre venant d'un flic, il en a vu de toutes les couleurs, mais c'est le genre d'accusation qui me gonfle légèrement.

- Je suis garé dehors.

Je l'emmène donc d'un pas décidé et rapide. Je suis convaincu que je pourrais courir il suivrait, ou me poursuivrait, tendu comme il est, ça ne me choquerait pas.

On arrive à la voiture, la petite fille à l'intérieur. Je prends mes clés et ouvre en appuyant sur le bouton à distance. La gamine sort et court vers son père. J'assiste à cette scène émotionnelle. Quand je m'apprête à les quitter, la gamine me remercie. Sans trop d'expression, je lui fais un signe de tête. J'ai même droit au remerciement de Nick, autant l'appeler par son prénom. J'hésite longuement à lui serrer la main. Il m'a accusé de beaucoup de choses en peu de temps, il en faut quand même pour avoir des à priori sur les gens, mais ce soir, je comprends son ressentiment, d'où mon acceptation du serrage de main.
- Je sais.

Pas besoin d'en dire plus. Je passe derrière ma voiture. Je n'ai pas besoin de rester plus longtemps ici. Enfin, je ne pensais pas accueillir des passagers aussi rapidement, mais la petite est autant inquiète pour son père, que lui pour elle. Je ne montre rien pourtant un long soupire me viendrait à l'esprit.

- Je crains que non.

Je monte à ma place, tandis que lui aussi. La gamine va devoir être derrière sauf que je n'ai pas le dispositif pour les enfants de son âge. Je refléchi puis je prends son sac à dos que je glisse sous ses fesses.

- Attaches toi bien, sinon ton père va me mettre une amende…

Ironie ou pas ? en tout cas, c'est dit. Bien que je me doute que ce doit être le dernier de ses soucis à l'heure qu'il est.
Je démarre la voiture, et prend la direction de l'hôpital. La petite parle de chose que je n'écoute pas, ma concentration allant tout droit sur ma conduite. Je reste silencieux tant qu'on ne me parle pas. Je ne suis pas un grand bavard, d'autant que je ne me vois pas comment je pourrais lui faire la causette avec sa fille dans la voiture. Je me demande bien s'ils ont retrouvé le meurtrier de la fille, mais un sujet tendu j'imagine.

On est à mi-chemin de l'hôpital.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nick Rayes
Admin
avatar

Messages : 212
Date d'inscription : 23/10/2016
Age : 28
Localisation : derrière un criminel

MessageSujet: Re: le chauffeur de taxi et la gamine   Sam 4 Mar - 17:49

Nick se sentait tellement bête d'avoir accusé un homme de quelque chose qu'il n'avait pas fait, et visiblement deux fois de suite. Bien que pour la première fois Nick n'en était pas certains. Cette affaire avait été classé sans suite, et Nick avait dut s'asseoir sur un os. Le jeune policier avait observer sa fille. Du haut de ses 4 ans la fillette gardait la tête sur ses épaules. Il avait un peu honte d'avoir réagit aussi vivement. Alors qu'elle, restait calme et réfléchit. Il monta dans la voiture. Darius avait prit soin de s'occuper de Kaï au niveau du siège, se retourna et fit à sa fille :

"Qu'est-ce qu'on dit Chica ?"

"Gracias Senior."

La fillette regarda ses chaussures, voir son père blesser ne lui plaisait pas et encore moins de revoir les images qui lui passait en tête. Nick essaya d'attraper un mouchoir qu'il avait dans sa poche et avec l'aide du rétro intérieur il essuya le sang de sa coupure. Il avait un mal de chien mais surtout à sa main, le reste c'était plus psychologique. Il se tut et quand l'homme dit qu'ils étaient bientôt à l'hopital Nick lui dit alors :

"Très bien, je vous devrais combien ? J'ai rien sur moi, mais je vous promet de vous payer. Avec ce que vous avez fait pour Kaïlane et pour moi, je vous doit bien ça."

Il tenta de sourire mais il n'avait pas la tête à ça. Quand ils arrivèrent, Nick se retourna et vit que la petite s'était endormit. Il soupira, tenta de la réveiller mais rien à faire. Il sortie de la voiture et tenta de faire comme si il pouvait la porter, mais le craque qui se fit entendre quand il tenta de la porter, étant l'os de sa main qui venait de finir de casser. Il se mordit l'autre main pour ne pas pousser un cri de douleur. Il regarda Darius et fit :

"Je suis désolé de vous embêter, si vous pouviez juste m'aider à l'emmener à l'intérieur, après je vous laisse tranquille."

Ou pas, car cet homme l'intriguait, mais au moins, il avait de moins en moins de doute sur le fait que ce type était un homme bien qui cachait un truc. Nick attendit la réponse de l'homme et il espérait que sa serait positif, car il ne se voyait pas réveiller sa fille qui devait être épuiser et sous le choc encore, et en plus devoir gérer ses propres démons. Les hopitaux et lui, ça ne faisait pas bon ménage. Bon, ok, ici, ils le connaissaient bien, mais c'était pas une raison.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pdphiladephie.forumactif.com
Darius Turner

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 07/11/2016

MessageSujet: Re: le chauffeur de taxi et la gamine   Ven 17 Mar - 18:47


C'est un flic, je lui dois le respect, mais je pourrais bien avoir envie de lui coller mon poing dans la figure pour m'avoir demandé combien il me devait. Je pourrais, mais en tant que taxi, je lui aurais demandé un acompte pour être sure d'être payé. Une mésaventure m'a obligé à en arriver à ce que je fasse cette demande. Un type était sorti de mon taxi et s'était mis à courir pour ne pas payer sa course. Il l'a regretté rapidement, car il m'a payé et en plus il s'est retrouvé au flic avec une plainte au cul. Depuis, je demande une moitié en début de course, connaissant environ le tarif du kilométrage et le solde à l'arrivée ce qui oblige les gens à tout me donner.

Je ne prends même pas la peine de lui répondre sur le moment. Il sort de la voiture et je le regarde un instant avant de descendre pour l'aider quand j'entends un crack et la difficulté qu'il a de réveiller sa fille. Je me positionne de sorte de l'aider, de pouvoir facilement porter sa fille que je prends délicatement. J'apprécie le courage de cet homme à ne pas montrer sa faiblesse et sa douleur, bien que ce soit stupide, mais dû soit à son égo ou son entraînement.
- Venez.

Je ne suis pas fan des hôpitaux, bien trop de gens y meurent mais fort heureusement, lui n'est pas pour cela. Nous nous dirigeons dans l'entrée. J'espère qu'ils ne prendront pas la gamine comme la malade mais bien l'homme à coté de moi. J'espère qu'après coup, il me laissera tranquille lui aussi, mais j'ai un sacré doute. Un flic, ça flaire, et dans ce cas, il devient très tenace et je parie que c'est justement un bon flic pour ça.

Une infirmière se charge de nous demander ce qu'il se passe. Je laisse Nick parler, après tout c'est lui le blesser ! Moi je ne cherche qu'une chose, un endroit pour poser la fille et m'en aller. Il est tard, et mon heure est fini depuis longtemps, raison pour laquelle je ne désire pas non plus lui soutirer de l'argent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nick Rayes
Admin
avatar

Messages : 212
Date d'inscription : 23/10/2016
Age : 28
Localisation : derrière un criminel

MessageSujet: Re: le chauffeur de taxi et la gamine   Dim 26 Mar - 13:18

Darius était sortie de la voiture et avait finit par porter Kaïlane. Nick n'aimait pas confier sa fille à un inconnue, après tout, il en voyait des choses et ça ne l'aidait pas à faire confiance au gens. Mais bon c'était plutôt bien pour le moment. Nick tenait sa main et faisait confiance à Darius pour le coup. En entrant dans le hall de l'hopital, il vit le monde qu'il y avait. Si c'était pas pour sa fille, cela ferrait longtemps qu'il serait partie. Il s'avança et tomba sur une jeune infirmière, il lui expliqua ce qu'il y avait et la jeune femme lui dit qu'elle ne pouvait pas le prendre de suite. Il s'apprêta à le dire à Darius, quand une femme l'appela.

"Nick !"

Il se retourna et découvrit une de ses amies infirmières. Elle lui demanda ce qui s'était passer et après lui avoir raconter, elle fit signe aux deux hommes de la suivre. Ils entrèrent dans une chambre libre et la femme dit à Darius :

"Vous pouvez poser la petite sur le lit, j'en ai pas pour longtemps à soigner Nick."

Se tournant vers son patient elle lui dit :

"Tu sais qu'il va vraiment falloir que tu songe à prendre un forfait ici !! Je termine mon service dans deux heures, je te ramènerais. Tu auras cas dormir ici en attendant."

Elle soupira, soigner Nick était devenue une habitude. Le policier regarda Darius et lui dit :

"Monsieur Turner ? Merci encore, je vous paierais dès demain. Compter sur moi. Merci encore."

Nick ne savait pas trop comment réagir. Il était pas vraiment ravi d'être dans cet état. Cette fin de journée avait été une vraie catastrophe. Il parla à son amie du fait que Kaïlane avait tout vu, ou du moins une partie et elle lui conseilla de voir la psy du service enfance avec sa fille afin de s'assurer que tout se passe bien. Il sourit et hocha la tête.

Fin du RP.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pdphiladephie.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le chauffeur de taxi et la gamine   

Revenir en haut Aller en bas
 
le chauffeur de taxi et la gamine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le mari le chauffeur de taxi la femme et l'amant
» Eure: il tire sur le chauffeur de taxi pour ne pas payer sa course.
» Siège auto et taxi
» Darry Cowl - Chauffeur de bus...
» gamin gamine liste d appel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Philadelphie :: Philadelphie :: les rues-
Sauter vers: